Bullshit lexique

Bullshit Job : (très bon Koob sur les bullshit jobs à écouter ici) Cette expression signifiant littéralement « emplois à la con », désigne des tâches inutiles, superficielles et vides de sens effectuées parfois dans le monde du travail. Le terme est apparu sous la plume de l’anthropologue américain David Graeber qui postule que la société moderne repose sur l’aliénation de la vaste majorité des travailleurs de bureau, amenés à dédier leur vie à des tâches inutiles et sans réel intérêt pour la société, mais qui permettent malgré tout de maintenir de l’emploi. Sa théorie, publiée en 2013 et largement médiatisée suscite de nombreuses controverses sur sa pertinence. Les psychologues du travail ont repris le concept pour décrire la pathologie du travailleur affecté par cette « démission intérieure » encore appelée « brown-out ». (source : Wikipedia)

SEO : Cet acronyme de Search Engine Optimization peut être défini comme l’art de positionner un site, une page web ou une application dans les premiers résultats naturels des moteurs de recherche, Google en tête. En français, le SEO est désigné par le terme de référencement naturel (à la différence du payant dit SEA pour Search Engine Advertising). En bref, « faire du SEO » c’est séduire Google pour remonter le plus haut possible dans les moteurs de recherche, mais sans le payer.

SEA : Il s’agit ici d’un acronyme pour Search Engine Advertising qui signifie littéralement publicité sur les moteurs de recherche. Le SEA désigne donc l’utilisation de liens commerciaux ou publicitaires sur les moteurs de recherche. En bref, « faire du SEA » c’est payer Google pour remonter le plus haut possible dans les moteurs de recherche, mais sans en être sûr non plus. Vous entendrez d’ailleurs souvent dans nos Bullshit Jobs que « ce n’est pas une science exacte ».

SMO : SMO est l’acronyme de Social Media Optimization (ou optimisation). Le SMO désigne l’ensemble des techniques et actions destinées à développer la visibilité, l’image et l’offre d’un site web ou d’une marque sur les réseaux ou médias sociaux. En bref, « faire du SMO » c’est séduire Facebook et Instagram (en majorité) pour remonter le plus haut possible dans les fils d’actualité des utilisateurs, mais sans payer.

SMA : SMA, pour Social Media Advertising, désigne l’activité publicitaire générée sur les médias sociaux. Les investissements publicitaires SMA représentent une forte part des investissements display –  ces formats publicitaires graphiques de type bannières et vidéos – notamment sur mobile, et sont en très grande partie concentrés sur la plateforme sociale Facebook. En bref, « faire du SMA » c’est PAYER Facebook (principalement) pour remonter le plus haut possible dans les fils d’actualité des utilisateurs, mais sans en avoir la garantie non plus (« ce n’est pas une science exacte », vous vous souvenez ?).

Community Manager (CM – Animateur de communauté) : Personne chargée d’interagir avec les utilisateurs d’une communauté web, comme un blog, une page fan Facebook… De manière générale, le community manager répond aux questions, fait la promotion de la communauté et agit également en tant que modérateur, à savoir garant de la charte de bonne conduite de la page ou du forum.

Social Media Manager (Manager des médias sociaux) : Souvent, c’est  la personne qui élabore la stratégie réseaux sociaux de l’entreprise, gère un budget SMA (cf plus haut) et manage le Community Manager (CM), qui lui réalise les tâches listées plus haut.

Engagement : Likes, shares, commentaires, questions, retweets, visionnage d’une vidéo, remplissage d’un formulaire d’inscription… Tout action, même la plus minime, même un simple clic, permet d’évaluer l’intérêt des utilisateurs pour l’animation d’une page. C’est aussi devenu le nerf de la guerre du SMO – cet ensemble de techniques d’animation non payantes pour remonter le plus possible dans les fils d’actualité des utilisateurs (cf plus haut) : plus une publication « engage », plus Facebook la valorise en la rendant visible sur la plateforme (#merciZucky).

Portée : Ensemble des petits qu’une femelle de mammifère porte et met bas en une seule fois. Heu non pardon… La portée organique représente le nombre total de personnes ayant vu une publication par le biais d’une distribution non payante (SMO). La portée payée correspond au nombre total de personnes ayant vu une publication suite à une publicité (SMA).