Salut Papa : l’histoire du blog

Salut (à tous les) Papa (qui ne comprennent rien aux bullshit jobs de leurs progénitures) !

Les réseaux sociaux, le community management, le social media management, le SEO, SMO, le web content, les influenceurs… ça vous parle ? 

Ici je donne la parole à ceux qui ont choisi de surfer comme moi sur la vague digitale pour en faire leur métier. Je donne un coup de projecteur sur les aspects qui m’interpellent de ce monde digital si silencieux de l’extérieur, mais tellement bouillonnant à l’intérieur, et sur les nouveaux usages qui transforment notre société. Mon objectif : rapprocher les générations en multipliant les points de vue et en partageant nos découvertes.

mel-avatarJe m’appelle Mélanie Billaud, j’ai travaillé 15 ans dans le digital, sur les espaces interactifs de sites Internet dans les médias (Prisma Media, Journal des Femmes) et le sport de plein air (UCPA). J’ai fondé You Got Mel en 2017, mon entreprise de social media management et rédaction web. J’ai toujours eu l’habitude de discuter avec mon père de mon métier et de confronter nos points de vue, lui qui est si attaché à la liberté de la presse et curieux de nouvelles technologies. Récit de mon parcours.

 

2001 : Le journal le Monde passe au numérique, et moi avec

Le sujet de mon mémoire de maîtrise d’Infocom à Nanterre, c’était « Le journal le Monde et le multimédia, de 1995 à 2001 ». Mon père m’avait aidée en le relisant et en partageant avec moi ses questions et remarques. J’avais 22 ans et j’étais une jeune étudiante ppigiste pour Le Parisien, édition des Yvelines, le très local Courrier de Mantes et la radio associative Radio Droit de Cité (95.5 FM) à Mantes-la-Jolie (78 représente !). J’ai même fait un tour par le mag scientifique Science & Vie pour parler des espèces endémiques dans l’océan Pacifique et aussi, de pourquoi on n’arrive pas à attraper les blattes.

Mes années pigiste locale (1 franc la ligne, 15 francs la photo)

Pendant mes années de « localière », je partais de la maison appareil photo et sacoche en bandoulière, je naviguais de fête du Beaujolais en remise des médailles des anciens combattants de la Fnaca. J’ai aussi vu Pierre Bourdieu échanger avec les habitants du Val Fourré ou les jeunes de Radio Droit de Cité interviewer Hubert Reeves. J’ai aussi déchanté sur la façon dont étaient faits les choix de une du jour au lendemain (« Mélanie, va tourner aux Mureaux pour photographier une voiture brûlée si tu en vois une… »).

Ce que j’adorais, c’était ce sentiment d’entrer dans des univers que je n’aurais pas pu explorer autrement. Souvent j’y étais accueillie en fanfare (« Haaaa voilà la presse ! »). Parfois, c’était un peu plus compliqué… (« Haaa encore ces fouineurs de journalistes »). A chaque fois c’était un vrai challenge que de raconter une histoire et faire LA bonne photo. A l’époque (ça y’est, je dis « à l’époque »), j’étais payée 1 franc la ligne et 15 francs la photo (ceci explique pourquoi je dis « à l’époque »). »

Canard Enchaîné et canards connectés

Pendant mes études à la fac de Nanterre, je buvais les paroles de mes profs comme du petit lait. Ma passion, c’était la philo, la sociologie, l’anthropologie, la linguistique, la sémiologie…  Mais l’angoisse montait aussi de ne jamais pouvoir trouver un boulot à partir de cet enseignement si théorique… À partir du moment où je suis entrée dans une rédaction, j’ai su que j’étais dans mon univers. Encore plus quand j’ai intégré un service digital : Internet m’a fascinée.

Toujours mon père m’a suivie, écoutée, questionnée. Ce grand consommateur d’info, qui lit le Canard Enchaîné toutes les semaines depuis qu’il a 16 ans. Qui fait sa revue de presse web perso tous les jours. Qui applaudit des chroniques bien menées sur France Inter. Qui croit aux valeurs du journalisme vérifié, sourcé, documenté. Et qui exècre les réseaux sociaux, ces espaces de réaction où chacun prend la parole publiquement. Parce qu’il se fout complètement, au fond, de ce que sa voisine pense des migrants.

Vous l’aurez compris, chez nous ça discute, on argumente, on n’est pas toujours d’accord. Et on tient à tout ça ! Bienvenue sur ce blog, et n’hésitez pas à me faire part de vos expériences et points de vues inter-générationnels sur Internet !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s